mercredi 19 juillet 2017

juillet

... et d'autres images d'Italie ici.

JIM JONES & THE RIGHTEOUS MIND -"Super Natural" / JEAN-LUC NAVETTE -"Nocturnes"

The Jim Jones Revue s'est éteint il y a quelque temps maintenant, mais le chef de bande a très vite réuni quelques loubards pour rallumer la mèche. Ce nouvel orchestre malfamé se nomme The Righteous Mind, et les gugusses ont déjà ravagé quelques scènes depuis deux ans. Voici leur premier album, assez proche de l'univers hanté et sulfureux de la formation précédente. On pense à Grinderman, à un Tom Waits épileptique... Rock'n'roll à la noirceur flamboyante, sauvagerie de dandy, et ballades dans les catacombes, Jim Jones est de retour!
(disponible en cd et vinyle chez Hound Gawd Records / L'Autre Distribution)

Les connaisseurs auront certainement reconnu le trait sombre et virtuose qui habite la superbe pochette de ce disque. L'auteur de cette illustration apocalyptique est effectivement Jean-Luc Navette, grand sorcier vaudou de l'encre noire. Et c'est l'occasion peut-être de vous pencher sur son travail, grâce à "Nocturnes", monstrueux recueil sorti au printemps. Cent quatre-vingt-quatre pages de travaux personnels, dessins pour la presse, affiches, et pochettes de disques.
(disponible aux éditions Noire Méduse)

vendredi 14 juillet 2017

LITTLE BARRIE -"Death Express"

Depuis une douzaine d'années, et cinq album avec ce nouveau "Death Express", Barrie Cadogan et son band se sont confortablement installés parmi mes groupes préférés. Héritage du "swinging London", mais aussi une furieuse envie de "grooving London", et surtout une capacité à incarner le "rocking London", leur musique hybride avec classe garage, rythm'n'blues, et british beat. Little Barrie, grosse beigne. Encore une fois.
(disponible en cd et vinyle chez Non-Delux Recordings / Differ-Ant)

lundi 3 juillet 2017

BEI BEI AND SHAWN LEE -"Year Of The Funky"

D'après le calendrier chinois, nous sommes en plein dans l'année du coq. Pour Shawn Lee visiblement, 2017 serait plutôt l'année du "funky"... mais en réalité, pour ce discret génie du groove, c'est un peu tous les ans. Par contre, ce nouveau projet a effectivement vraiment un petit goût de Chine. Et ce, grâce à Bei Bei, virtuose du gu zheng, instrument traditionnel de la famille des cithares. Une fusion sophistiquée et ensorcelante, qu'ils avaient déjà expérimentée il y a quelques années. Une fusion qui s'avère extrêmement plaisante, et un disque qui, j'en suis certain, a des propriétés médicinales... 
(disponible en cd et vinyle chez Légère Recordings / La Baleine)

dimanche 2 juillet 2017

DUCK DUCK GREY DUCK -"Ride My Bike"

Les coureurs (qui ne courent pas en fait, ils roulent d'après ce que j'ai pu voir) du Tour de France viennent de prendre la route. Bien. Mais la "grande boucle", c'est du pipi de chat comparé à ce clip, dopé à la dinguerie, du trio suisse Duck Duck Grey Duck.
Le groupe avait atterri dans le top 2015 de Myringa avec leur dernier album, et ce nouveau morceau annonce le prochain, qui devrait débouler après l'été... c'est quand même plus cool que la caravane publicitaire, non?